29/01/2008

Reprise d'oiseaux bagués sur le Plateau de Herve Pouillot véloce - Phyloscopus collibita

bagué sur notre site un Pouillot véloce - Phyloscopus collibita tué sur une fenêtre en allemagne (Billerbeck Germany).

Distance 181 km.

port de bague : 8 mois 2 jours.

pouillot veloce170059

Un autre bagué en Allemagne à hameln-hastenbeck hannover contrôlé sur notre site soit à 300 km port de la bague : 1 moi 25 jours.

pouillot4


16/07/2007

Préparation de la saison 2007

Et oui, la saison de migration 2007 est à nos portes. Les jeunes oiseaux sont partout et vont bientôt commencer la migration.

 

Nous avions fait des projets pour cette saison qui commence bien mal. Le champ de maïs que nous pensions exploiter pour étudier le remplacement des roselières par les champs de maïs comme halte de migration, ce champ nous est interdit d’accès et ce pour plusieurs années. Il sert à des études de rentabilités …

 

Nous irons dans un autre champ, mais de toute façon cela complique les choses, nous devons aller plus loin, dans un autre champ de maïs avec tous les problèmes de l’éloignement.


 

Matériel prévu :

  1. filet plat de 25 mètres herbes tondues. 
  2. trappe de 20 mètres avec clôture terre battue.
  3. filets japonais +/- 100 mètres petites et grandes mailles. A voir sur place.
  4. clame pour traquets.
  5. petite nasse.

 

Encore un peu de patience et nous allons entamer la période de migration 2007.

Actuellement (16 juillet) nous pouvons observer la migration des martinets noirs - Apus apus qui retournent déjà vers l'Afrique. 

Autant de kilomètre pour si peu de temps, ils sont arrivés fin mai...

03/05/2007

Une capture exceptionnelle sur le Plateau de Herve

Une capture exceptionnelle sur le Plateau de Herve.

23/septembre/2006

 

Un hybride naturel d’hirondelle !

 

Un Hybride entre l'hirondelle rustique et l'hirondelle de fenêtre

 

(Hirundo rustica X Delichon urbica)

 

Ou

Un Hybride entre  l'hirondelle de fenêtre et  l'hirondelle rustique

 

(Delichon urbica X Hirundo rustica)

 

Cet oiseau n'est donc pas une espèce en soi.

 Hybride hirondelle 01

 

Ayant cherché des photos d’autres hybrides de nos deux espèces pour pouvoir comparer les résultats, j’ai pu constater que toutes présentaient les caractéristiques suivantes. (Vous pouvez voir d’autres exemplaires dans la rubrique liens spécifiques hybrides)

 

 

 

  1.     Croupion blanc, très rarement avec quelques taches sombres.  
  2.     La gorge non blanche, légèrement colorée à colorée.
  3.     Au dessus du bec, une tache de grandeur variable plus ou moins clair.
  4.     Le bleuté du dos reste apparent sur tous les exemplaires observés.

 

Hybride hirondelle 02Dans le cas qui nous préoccupe, je peux dire que notre hirondelle réagissait au chant de l’hirondelle rustique, ce qui semblerait dire que le père était une hirondelle rustique.

 

 

 

 

 

Bien que le phénomène soit connu, il reste relativement rare, puisque seulement quelques exemplaires sont remarqués chaque année, alors que des milliers d’hirondelles sont observées et baguées.

 

Le phénomène d’hybridation des espèces est connu et utilisé dans l’élevage des oiseaux en captivité.

Les hybrides naturels sont possibles entre différentes espèces proches l’une de l’autre.

Parmi les espèces les plus courrantes, citons le pinson des arbres et pinson du nord, la rousserolle effarvatte et la rousserolle verderolle, le moineau friquet et le moineau domestique, le gobemouche noir et le gobemouche à collier, les canards et divers oiseaux aquatiques.

Cette liste n’est pas limitative et beaucoup d’espèces pourraient  s’hybrider naturellement.

Peu de choses sont connues concernant ces hybrides naturels.

Que deviennent ils ?

Que font ils lors de la période de reproduction suivante ?

Quel est leur statut dans la hiérarchie de l’espèce dans la nature ?

En général un oiseau hybride est sexué mais stérile d’après les expériences en captivité, mais qu'en  est-il dans la nature ?

 

 « Le baguage des oiseaux existe depuis plusieurs siècles. La première référence à l'utilisation d'une bague en métal attachée à la patte d'un oiseau date d'environ 1595 lorsque les faucons pèlerins du Roi Henry IV ont été perdus pendant qu'ils chassaient une outarde en France. On les a retrouvés 24 heures plus tard à Malte, environ 2 170 kilomètres au sud, soit une vitesse d'environ 90 kilomètres heure. » hier nous commencions à étudier les sous-espèces et aujourd’hui les hybrides.

 


27/04/2007

Bruant jaune - Emberiza citrinella

Bruant jaune - Emberiza citrinella 001[1]

Bruant jaune - Emberiza citrinella

Bruant jaune - Emberiza citrinella 002[1]

Bruant jaune - Emberiza citrinella

Bruant jaune - Emberiza citrinella 003[1]

Bruant jaune - Emberiza citrinella

Carte de répartition géographique en Europe Bruant jaune - Emberiza citrinella 01
Graphique Bruant jaune - Emberiza citrinella 01

 

Fiche_identification_oiseau_en_main Bruant jaune - Emberiza citrinella 01

21/04/2007

Reprises d'oiseaux bagués

Reprises d’oiseaux bagués.

 

La quantité de reprises des oiseaux bagués dépend de différents facteurs.

 

La durée possible du port de la bague varie en fonction de l’espèce.

Exemple, un Pouillot véloce - Phylloscopus collybita a une espérance de vie de quelques années avec une mortalité importante la première année qui peut aller jusqu’à 75%. Par contre les gros oiseaux comme les mouettes ou les cygnes ont une espérance de vie plus longue. La découverte d’un oiseau trouvé mort est aussi fonction de sa taille, on remarquera plus facilement un canard mort sur le bord d’une autoroute qu’un petit roitelet.

 

La probabilité de reprise varie aussi en fonction du nombre de captures et de la spécialisation des bagueurs à prendre certaines espèces en Europe. Exemple : la Rousserolle effarvatte - Acrocephalus scirpaceus ou la Fauvette à tête noire - Sylvia atricapilla sont des oiseaux très souvent bagués en Europe, alors que les bergeronnettes ou les pipits sont peu bagués.

 

La recherche de la proximité de l’homme peut aussi favoriser les reprises. L’Hirondelle de rivage - Riparia riparia qui construit son nid dans les talus sera moins favorisée par rapport à l’Hirondelle rustique - Hirundo rustica qui construit son nid dans les bâtiments.

 

Le milieu dans lequel l’oiseau évolue peut aussi faire varier le nombre de re-capture. Un oiseau comme le Martin pêcheur - Alcedo atthis vivant dans milieu très spécifique, sera moins observé qu’un Accenteur mouchet - Prunella modularis qui vit dans un biotope plus proche de l’homme.

 

Certains oiseaux sont très discrets, d’autres sont moins farouches et ce, suivant les espèces.

 

J’ai remarqué que les oiseaux bagués au nourrissage avaient plus de chance d’être re-contrôlés que les oiseaux bagués en pleine campagne tout en conservant la même espèce.

 

Je me souviens avoir participé à une étude sur la Rousserolle verderolle - Acrocephalus palustris et plus particulièrement sur la nidification. Les oiseaux étaient bagués avec des combinaisons de bagues de couleur ce qui permettait de les identifier aux jumelles.

Nous avions constaté tous les cas de figure. Les mâles très proches de leur femelle et ceux qui voyageaient d’une femelle à l’autre. Les mâles seuls qui n’avaient pas de femelle attitrée, mais qui visitaient une femelle de temps à autre. Les couples à trois pour toute la nidification. Le couple dont le mâle visitait de temps à autre une autre femelle ou une femelle qui visitait un autre mâle.

 

Il y a bien sûr des règles qui déterminent les habitudes des espèces, mais chaque oiseau reste un individu qui est différent d’un autre de la même espèce.

 

-------------------------------------------------------------------------------

 

Proportionnellement, nous avons peu de reprises d’oiseaux bagués.

 

Cela provient certainement du fait des types d’oiseaux que nous baguons.

La bergeronnette grise et printanière, le pipit des arbres et farlouse, l’alouette, la linotte mélodieuse et les rapaces diurnes sont des espèces peu baguées.

 

Depuis 2006, nous baguons en plus des espèces citées, le Pouillot véloce - Phylloscopus collybita avec déjà une reprise d’un oiseau anglais.

Cet oiseau était suivi en hivernage dans le sud-ouest de l’Angleterre. Identifié régulièrement, sans re-capture, grâce aux différentes bagues de couleurs. Depuis quelques années les observateurs étaient sans nouvelle, et le Pouillot véloce réapparaît sur le plateau de Herve en octobre avec un groupe de migrateurs. Le même jour soit le 10 octobre nous avons bagué 70 Pouillot véloce - Phylloscopus collybita.

 

Les Hirondelle rustique - Hirundo rustica avec une reprise d’un oiseau portant une bague hollandaise.

 

En 2005, nous baguions un seul Pipit rousseline - Anthus campestris qui fut repris quelques 15 km. plus loin par un autre groupe de bagueurs.

 

En 2004 nous baguions un Faucon hobereau - Falco subbuteo que nous avons repris en 2005 à 3 jours de la date anniversaire du baguage.

 

Quelques reprises d’Alouette des champs - Alauda arvensis  :

 

Alouette des champs - Alauda arvensis bagué en Belgique reprise en France à 889 km durée de port de bague 1 ans 0 mois 22 jours

Alouette des champs - Alauda arvensis bagué en Belgique reprise en France à 1.006 km durée de port de bague 1 ans 0 mois 15 jours

Alouette des champs - Alauda arvensis bagué en Belgique reprise en France à 966 km durée de port de bague 3 ans 0 mois 4 jours

Alouette des champs - Alauda arvensis bagué en Belgique reprise en France à 959 km durée de port de bague 4 ans 0 mois 8 jours

Alouette des champs - Alauda arvensis bagué en Belgique reprise en France à 899 km durée de port de bague 0 ans 0 mois 17 jours

Alouette des champs - Alauda arvensis bagué en Belgique reprise en France à 943 km durée de port de bague 0 ans 0 mois 23 jours

Alouette des champs - Alauda arvensis bagué en Belgique reprise en France à 746 km durée de port de bague 0 ans 0 mois 14 jours

 

Quelques reprises de Bruant des roseaux - Emberiza schoeniclus :

 

Bruant des roseaux - Emberiza schoeniclus bagué en Belgique reprise en Espagne à 1.265 km durée de port de bague 0 ans 7 mois 9 jours.

Bruant des roseaux - Emberiza schoeniclus  bagué en Finlande reprise en Belgique à 1.772 km durée de port de bague 0 ans 10 mois 20 jours.

Bruant des roseaux - Emberiza schoeniclus  bagué en Belgique reprise en Allemagne à 488 km durée de port de bague 1 ans 0 mois 16 jours.

Bruant des roseaux - Emberiza schoeniclus  bagué en Norvège reprise en Belgique à 1.033 km durée de port de bague 1 ans 7 mois 7 jours.

 

 

Un Goéland cendré - Larus canus bagué en Belgique reprise en Hollande à 149 km durée de port de bague 17 ans 10 mois 22 jours

Un Goéland cendré - Larus canus bagué le 01/02/1986 en Belgique reprise au Danemark le 04/02/2001, le 02/03/2001, le 19/01/2003 et le 04/02/2004.

durée de port de bague 18 ans 0 mois 3 jours

 

Un Pinson du nord - Fringilla montifringilla bagué en Norvège reprise en Belgique à 2.036 km durée de port de bague 5 ans 1 mois 12 jours.

 

Une Mouette rieuse - Larus ridibundus bagué en Belgique le 27/01/1996 contrôlée aux jumelles en Allemagne  à 341 km le 15/11/2001, le 16/12/2001, le 17/12/2001, le 26/12/2001, le 228/12/2001, le 03/01/2002, le 27/01/2004, le 31/01/2004, le 18/02/2004, le 22/02/2004, le 24/02/2004, le 25/02/2004, le 29/02/2004, le 1/03/2004, le 06/03/2004, le 08/03/2004.

durée de port de bague 8 ans 1 mois 10 jours

 

Un Pouillot véloce - Phylloscopus collybita bagué en Belgique reprise en Espagne à 1.711 km durée de port de bague 1 ans 5 mois 12 jours

Un Pouillot véloce - Phylloscopus collybita bagué en Belgique reprise en Espagne à 1.270 km durée de port de bague 0 ans 6 mois 1 jours

Un Pouillot véloce - Phylloscopus collybita bagué en Belgique reprise en Angleterre à 587 km durée de port de bague 0 ans 2 mois 6 jours

Un Pouillot véloce - Phylloscopus collybita bagué en Belgique reprise en France à 142 km durée de port de bague 1 ans 5 mois 22 jours.

 

 

18/04/2007

Questions

Questions souvent posées « où trouver tous ces renseignements ? ».

 

En 1966, je baguais les oiseaux et je m’y intéressais déjà bien avant cela. Cela s’appelle l’expérience et le nombre d’années de pratique.

 

Beaucoup de renseignements ont été trouvés, lors de séances de baguage, lors d’excursions, lors de discussions ou dans des livres. Dans les notes d’autres bagueurs, à ce sujet j’ai eu une série de renseignements personnels dans le carnet de terrain d’A. Dumont que je remercie au passage.

 

La littérature spécialisée :

 

Le guide des oiseaux d’Europe, adaptation française de Paul Géroudet,  Delachaux et Nieslé.

 

Les beautés de la nature collection de poche, La vie des oiseaux en 6 volumes, Les rapaces, Les échassiers, Les palmipèdes, Les passereaux vol. I, II, et III.

 

Oiseaux d’Europe, Claus König

 

The Popular Handbook of British Birds by P.A.D. Hollom

 

Plus spécifique :

 

Identification Guide to European Passerines : Lars Svensson (Uniquement en anglais).

 

Guide du bagueur de J. et R. Arnhem édité par l’Institut des Sciences naturelles de Belgique.

 

Guide to the identification and ageing of Holartic Waders, AJ PRATER , JH MARCHANT , J VUORINEN. (Uniquement en anglais)

 

Les nids, les œufs et les poussins d’Europe en couleurs de Colin Harrison. Edition Elsevier.

 

Ceci est la base des livres que j’utilise fréquemment, mais il y en a beaucoup d’autres.

 

Il y a aussi, Guide d’identification en main des oiseaux d’Europe version provisoire de 2006 de Laurent Demongin, un travail personnel qui n’est pas destiné à la vente ni à la diffusion, mais qui est très bien fait et facile à utiliser (164 pages en français).

 

Pour l’informatique, il y a les 3 CD de THE COMPLETE BIRDS OF THE WESTERN PALEARCTIC, Oxford CD-ROM. Reprenant toutes les espèces, avec la biologie, biométrie, mue, l’alimentation, la reproduction, la nidification, les œufs, la migration, des dessins, des photos, des clips vidéo, le chant, les périodes de mue, de nidification et de migration par espèce. C’est en fait le Cramp’s sur CD. (Cramp’s étant la bible de l’ornithologie en 19 volumes je pense).

 

Un autre CD-Rom en français celui-là, Les Oiseaux d’Europe WinBirds, collection Sitelle, avec beaucoup de photos et les chants.

24/03/2007

Ouverture du Blog : 24/3/2007

Station de baguage d’oiseaux du Plateau de Herve